Officiers angevins: entre carrières bureaucratiques et parcours identitaires