Libye: une guerre légitime?